Menu
SOS LEKMA travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation (MEBA), par le biais des directeurs d’écoles et des chefs d’établissements secondaires, ainsi qu’avec les services provinciaux du Ministère de l’Action Sociale.
Sa devise « semer au cœur de la détresse la tendresse » lui donne d’être réellement au cœur de la famille d’accueil de chaque orphelin et de solliciter la participation des collectivités locales à son action.
En laissant les enfants sous le tutorat des membres de leur grande famille (oncle, tante ou grands-parents), SOS LEKMA entend promouvoir la solidarité communautaire et en même temps combattre l’esprit d’assistanat. Les tuteurs doivent non seulement recevoir de l’aide, mais également participer eux-mêmes à la prise en charge des orphelins.
Jadis avec un objectif trop ambitieux, SOS LEKMA, au regard des moyens de plus en plus limités, adopte aujourd’hui une politique d’aide on ne peut plus claire : privilégier la qualité à la quantité afin d’apporter une aide conséquente aux orphelins.
Suivi, évaluation et bilan : les membres du bureau de chacune des sections, assistés de l’agent permanent s’il existe, assurent le suivi des diverses aides et activités.
  • Ils reçoivent des enseignants un compte-rendu trimestriel sur le travail des enfants aidés.
  • Ils rendent des visites régulières aux apprentis sur leur lieu de travail et font, avec le maître d’apprentissage, un bilan annuel.
  • Ils visitent les familles d’accueil des enfants parrainés et contrôlent le bon usage des aides alimentaires et sanitaires.
  • Ils fournissent au secrétaire permanent, les données qui lui permettront de renseigner les parrains et les donateurs sur l’utilisation de leurs dons.
  • Ils établissent enfin les évaluations et bilans, qui seront présentés et mis en discussion lors des deux assemblées générales statutaires de la section.
  TOP